Planète Urbaine – Lumières des villes

A choisir entre la ville et la nature, je choisis sans même réfléchir la seconde car elle m’est vitale.

Je me suis toujours demandé pourquoi, dans tous les pays du monde, les humains s’agglutinaient  en de gigantesques troupeaux, s’emprisonnant volontairement dans des forteresses de béton et d’acier où la nature n’a plus droit de cité.

 

 

 

Je reconnais que certaines de ces mégalopoles ainsi édifiées ont leur propres splendeurs, mais le bruit et le manque d’oxygène inhérents à ces constructions me privent immanquablement du minimum d’espace et de liberté indispensables.

 

 

 

Je constate cependant, la nuit tombée, la féérie de ces ensembles illuminés. Elle m’impressionne, voir même m’émeut au plus profond. Il y a dans le génie collectif de l’humanité, la marque positive d’une évolution où l’esprit humain garde forcément une bien naturelle prépondérance…

 

Aperçu au hasard

 

Hong Kong

New York

Amsterdam

Beyrouth

Strasbourg

 

Biarritz

Bombay

Brasilia

Buenos-aires

Chicago

 

Constantine

Alger

Dubaï

Hambourg

Hong Kong

 

La Paz

 

Las Végas

 

Le Caire

Lhassa

 

Londres

Lyon

Lyon toujours : La ville aux deux fleuves

Manhattan

Marseille

Mexico

Moscou

New York

 

Paris

 

 

 

Pékin

Porto

Québec

Rome

Saingapour

Saint Pétersbourg

San Francisco

Santiago

Sarlat

Sidney

Toulouse

Venise

Qui dira que que les hommes n’ont pas créé aussi leurs propres galaxies…

 


Au-delà de ses tares ancestrales, de ses limites et de ses pauvretés, l’homme pourrait-il détruire son propre génie ?

g

Pour sauver la terre, il nous faut tout simplement apprendre à l’aimer.

Pour parcourir les autres pages de ce site, qui vous proposent chacune à leur manière un large panorama des  fabuleuses merveilles de notre planète, cliquez ici : « ACCUEIL » puis, choisissez dans la liste…


 

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :