Planète sauvage – Inestimable biodiversité

« La biodiversité nous concerne au premier chef, car cette biodiversité c’est nous et tout ce qui vit sur terre » Hubert Reeves.

g

 .

.

Ouvrons cette planète aux merveilles les amis ! 

Vous voulez bien ?

g

g


g


g


g

g


g


g

g

g

g

g

g

g

g

h

g


g

.


g


.


.


g


g

Hubert Reeves dit encore : la biodiversité, ce premier pilier du bien-être humain dont nous dépendons au quotidien, va mal. Toutes les études le confirment. Il convient d’agir aujourd’hui et d’agir puissamment.

g

g

g

g

g


g

g

g


g


g

g


g

g

g

g

g

g


.


.

G

.


.


.


.


.


Qu’est ce qu’ils vont devenir les ours ? Tu as une idée toi ?

Pour l’instant tu sais, je crois bien qu’ils naviguent à vue…

g

g


g


g


g

Moi, je me demande ce qu’ils grignotent, tous,  sur leurs glaçons…

g

Et puis là-bas, les nuits sont parfois très longues  ! ….

Finalement, je crois qu’il serait préférable qu’ils vivent carrément dans l’eau ..

g.

Attention ! Y a le pour et le contre. Dans un bocal, c’est pas toujours facile …

g

Faut s’adapter mon vieux !

g

T’as raison mine-en-coin : Il faut qu’ils s’adaptent ces ours…

g

Nous, on va vous dire :  il faut rester solidaires, et  toujours devenir un peu plus intelligents.

Foutez le camp : v’là « Le Goulu » !


Hubert Reeves dit aussi qu’il faut replacer l’économie au sein de la biosphère. Je suis sûr qu’il a raison.

g

Hubert Reeves – Hubert Reeves ….Mais tu nous casses les plumes avec ton Hubert Reeves Bec-de-fou !

Vos becs vous deux ! Il a raison Hubert. Moi, Néhanderthal, je vous dis que les nouveaux hommes massacrent le monde depuis qu’ils se prennent pour des dieux …

g


g

Tu as raison Marcel. Des dieux! Ils feraient mieux de regarder le monde d’un peu plus haut, ils y verraient plus clair !

g

g

Et tu sais avec quoi ils nous flinguent maintenant ces salopards Marcel ?

Tu vas me le dire arcanciel…

g


g


g


g


g


g


g

C’est le père Reeves qui nous l’a montré !

Tu veux me faire voir Hubert ?

Ah les salauds ! Tu te rends compte…

Et ils massacrent tout maintenant…

g


g

Des familles toutes entières !

g

Les cols-verts


Les aigles royaux

g


Les chardonnerets

Les piafs…

G


.


.



g


g

G

Les hérons !

gg

Les cigognes

G

Les minuscules troglodytes

Les loriquets

g

g

Moi, je m’appelle Solan. Je suis l’oiseau émerveillé…

g

C’est bien dommage que tous les migrateurs passent à la casserole…

.

g

Moi c’est Hana. Je vis sur les hauts plateaux d’Éthiopie...

g

Et moi Eden. L’oiseau du paradis…. Tu connais ?

h

h

g

g

g


g


g

Moi je suis le pic noir et rouge

g

g

Regarde ce qu’il a pris dans sa main Hubert…

g

g


Mais c’est le petit Romain ?

g

Il est pas chouette celui-là ?

G

g

T’inquiète pas Hubert, ça va beaucoup mieux maintenant  !

G

Et mon cousin, tu l’as vu ?

g


g


g

g

g

g

g

g

g

Mais au fait, pourquoi ils tuent tout le monde ces cons ???

g

g

Même nous ça nous arrive , qu’est ce que tu crois ?

g

g

Attention mimi : v’là les loups !

g


g


g


g


g


g

Laissez-moi roupiller vous-autres

g

Oh ça va…

g

Chhhhuut…

g

Même les baleines, elles y passent…

g

Mais qu’est ce qu’on leur a fait à ces mecs pour qu’ils nous en veuillent ?

g

Ils sont jaloux de notre liberté et de notre beauté; moi :  je ne vois que ça !


r

r

Attention les filles, toutes aux abris !

g


G


g

Je crois bien qu’il va y avoir du grabuge…

g


g

Attention les gars, ils attaquent !

g

g

Les traitres ! C’est un de chez nous qui est passé avec eux…

g

Si ça continue… les humains vont faire mourir la planète ! …

g

g

Il l’a prévu Hubert ! Il a même dit que dans ce cas-là, l’évolution recommencerait au poulpe, Tu te rends compte

g


Et en quel honneur les poulpes ?

g

Ferme-la  Gromolusque ! Tu sais bien qu’on est les plus anciens…


Plus anciens… Plus anciens…

g


g



g

Alors, dis-moi Hubert ! Si je comprends bien, tu penses donc que tout est fichu ? …

Non l’ami ! Non.  Il ne faut pas tomber dans la dépression. Jamais…

g

Je crois bien que mes contemporains ont fini par comprendre qu’en tuant tout ce qui bouge sur la planète, ils allaient finir par se supprimer eux-mêmes.  Alors, à quoi bon ?

L’enjeu est clair : il s’agit de mobiliser toute la société humaine pour construire le monde de demain et fonder une nouvelle alliance entre l’humanité et la biodiversité.

G

.

g

Reste quand même vers maman, fifille

.

Ok Hubert ! Mais tu crois qu’une telle chose est possible ?


Oui Bonobo !Il faut y croire, sinon, c’est là que tout est fichu.

L’écologie est d’abord une discipline scientifique. Une discipline indispensable à la compréhension du monde.

Je te remercie Hubert ! Je crois qu’enfin je vais pouvoir vivre heureux au milieu des papillons et des libellules. Tu es un homme très intelligent, tu sais… Le monde ne t’oubliera pas.

g

Vive  la vie en liberté !!!

Moi qui avais déjà fait encadrer mes petits cousins…

G


J’avais pourtant bien envie de m’en payer un !

g

Du calme Belles-mirettes : on finira par les apprivoiser ces sauvages…


g



g


g

g


g

C’est beau la diversité…

.

g

g

g

G

g

g

g

g

g

g


g


g

g


g


g


g


g

g

g

g

g


gTu vois Maturin, finalement, il ne faut jamais céder à la peur !g

g

T’es un sacré bonhomme Hubert. Je te jure qu’on t’oubliera jamais. Je fonce vers mon ami Duflamand pour lui dire qu’il peut dormir en paix. Ciao Hubert !  

g

g

g

g

g

g

g

g

Cliquez ici : « ACCUEIL » puis choisissez d’autres pages qui vous présenteront d’autres merveilles de notre fabuleuse planète…  

 

%d blogueurs aiment cette page :